L’organisme dépense beaucoup d’énergies lors de la pratique des exercices physiques, notamment pendant les entraînements intensifs. Un apport suffisant en calories est requis pour permettre au corps humain de récupérer et de garder la forme. Néanmoins, supérieur soit-il, le besoin en nutriments énergétiques varie d’un athlète à un autre, de sa catégorie (amateur, professionnel ou autres), et surtout de la discipline pratiquée. Certes, une alimentation bien équilibrée peut apporter le nécessaire au corps. Cependant, les efforts fournis lors des entraînements font croître les besoins du métabolisme d’un sportif pour compenser les énergies perdues à chaque séance. Plus d’apports en minéraux, en vitamines, en protéines, en acides aminés, en enzymes, en acides gras et en d’autres éléments se font ressentir, d’où la nécessité de prendre des compléments alimentaires. Compte tenu du nombre important des produits suggérés sur le marché, l’athlète doit savoir choisir celui qui lui convient.

Opter pour le bon complément alimentaire

Les arguments de vente de certains industriels, promettant l’efficacité de leur produit et l’obtention d’un résultat rapide, trompent parfois les consommateurs, notamment les personnes qui n’ont aucune notion en la matière. Les gens ne doivent pas se fier uniquement aux publicités. La prise de ces compléments a pour but de traiter les carences et d’apporter un supplément aux sportifs. Le fait de consommer des produits non adaptés n’est pas bon pour la santé, surtout en cas d’excès. La façon la plus sure de ne pas commettre d’erreur dans le choix d’un complément alimentaire est de consulter un diététicien, un nutritionniste ou, à la rigueur, son médecin traitant. La consultation de ces professionnels devient impérative pour les sportifs puisque le produit recommandé n’est pas le même pour toutes les disciplines.
La créatine, la BCAA (Branched Chain Amino-Acids), la whey protéine, les oméga 3 et les complexes vitaminiques sont indiqués aux athlètes qui pratiquent les sports explosifs tels que le power lifting, le cyclisme sur piste, le sprint et l’haltérophilie.
Les BCAA et la glutamine sont à privilégier pour optimiser la récupération musculaire. Ces compléments ralentissent, voire réduisent, la dégradation des protéines qui est à l’origine de la fonte des muscles.
Les complexes vitaminiques et les Omega 3 sont recommandés aux personnes qui font du tennis, du décathlon, du marathon cyclisme et des sports d’endurance. Les compléments riches en sucre, ainsi que les barres énergétiques et les boissons isotoniques conviennent aussi aux athlètes qui s’adonnent aux diverses disciplines d’endurance.
Une fois l’avis du praticien obtenu, l’intéressé peut acheter son complément alimentaire en ligne, cliquez ici pour en trouver.

Précaution avant tout

L’achat des compléments alimentaires, pour garantir une bonne nutrition sportive, doit s’effectuer avec prudence. Le laboratoire qui les fabrique peut servir de référence. Une attention particulière doit être portée aux produits suggérés par les établissements qui synthétisent également des pré-hormones. Les compléments alimentaires élaborés par ces entreprises risquent d’être contaminés accidentellement par des substances dopantes. Les produits qui boostent la performance, au même titre que les hormones, sont interdits puisqu’ils servent au dopage. Les compléments n’ont rien à voir avec ces substances puisque les nutriments qui composent ces suppléments proviennent des aliments. Dans le cas où le doute s’installerait au moment de choisir, le consommateur peut se référer à la liste établie par l’AMPD (Antennes Médicales Prévention Dopage).

Un achat sûr

Les lieux de vente des compléments alimentaires comptent pour beaucoup dans la garantie de leur provenance. Dans l’idéal, les sportifs doivent se fournir auprès des revendeurs des marques connues. Sinon, les pharmacies restent une option intéressante puisque les produits commercialisés dans ces officines font l’objet d’une traçabilité réelle, et leurs contenus sont assurés. Les athlètes et les autres consommateurs peuvent avoir l’esprit tranquille en achetant auprès de ces vendeurs puisque ces compléments alimentaires ne sont pas dangereux et ne contiennent aucun composant dopant.

Les compléments alimentaires naturels

Les compléments alimentaires ne sont pas forcément des produits chimiquement élaborés et transformés dans les laboratoires. Certains sont composés essentiellement d’ingrédients naturels sont à inclure dans les régimes des sportifs. Le ginseng booste la performance, l’acérola est favorable pour le système immunitaire et la récupération, la spiruline offre un grand apport d’énergie et le lin inhibe le stress oxydatif après les exercices et renforce le cœur. Ces produits naturels peuvent être intégrés aisément dans l’alimentation sportive puisqu’ils sont sans risque et respectent bien l’organisme. À ces éléments s’ajoutent le mélange de l’huile essentielle de gaulthérie et l’huile végétale d’arnica, une bonne hydratation et une alimentation équilibrée. Les repas doivent fournir les éléments essentiels, bien que des compléments alimentaires soient déjà pris. La combinaison de ces produits est à l’origine de la performance du sportif, quels que soient sa discipline et le but à atteindre.